Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Lève-Toi Et Marche

  • : Talitha Koumi: Jeune fille lève- toi
  • Talitha Koumi: Jeune fille lève- toi
  • : Jésus a dit à cette jeune fille: "Talitha Koumi" ce qui signifie jeune fille lève-toi. C'est aussi ce message que nous souhaitons partager avec cette génération. Jeunes et moins jeunes, levons-nous pour annoncer la grandeur de Dieu et proclamer qu'il est le Dieu de miracle et qu'en toute chose Son nom soit glorifié. Que vous soyez édifiés et encouragés au travers des articles de notre blog. Cynthia et Sophie, Princesses de l'Eternel & Ambassadrices de Christ !
  • Contact

Liste D'articles

  • Que veut dire "Dieu regarde au coeur" ?
    Lorsque l’Eternel envoya Samuel chez Isaï pour oindre le futur Roi d’Israël, il vit Eliab, un des fils d’Isaï, qui lui semblait avoir la carrure d’un Roi. Mais « l'Éternel dit à Samuel : Ne prends point garde à son apparence et à la hauteur de sa taille,...
  • Choisissons bien nos amis
    Ne vous y trompez pas : les mauvaises compagnies corrompent les bonnes mœurs. 1 Corinthiens 15 :33 Ce constat est terrible. Des personnes que nous aimons et fréquentons peuvent être pour nous une occasion de chute. Une mauvaise compagnie n’est pas celle...
  • Tiré de la boue
    Je trouve extraordinaire le processus de transformation de l’or de l’orpailleur au bijoutier ! L’orpailleur est un chercheur d’or, il va fouiller et remuer les graviers pour tenter de trouver le précieux sésame. Des heures de fouille pour parfois ne recueillir...
  • Cessons les compromis
    Lorsque Dieu a dit à Abram de quitter sa patrie, il est malgré tout parti avec Lot, son neveu. (Genèse 12) Je crois que souvent le compromis commence par « oui, mais… ». Dans ce cas, Abram a du se dire « Oui, mais j’emmène Lot avec moi » ! Nous savons...
  • De qui es-tu l'esclave?
    Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable. Romains 12: 1 La sagesse de Dieu dépasse totalement notre entendement ! Alors...
  • A l'école de Christ
    Dès notre enfance, on nous apprend qu'il faut aller à l'école pour recevoir l'instruction et être éduqué, cultivé, civilisé. Nous suivons ainsi un cursus scolaire. Plus tard, nous découvrons qu'il existe plusieurs écoles spécialisées correspondant à des...
  • "Croire Dieu" ou "Croire en Dieu"
    J'ai participé à u ne cellule de prière durant laquelle un frère a rappelé la distinction essentielle qu'il faut faire entre "Croire Dieu" et "Croire en Dieu". Je pense que cela est la source de nombreuses divergences d'opinion. "Croire Dieu" c'est croire...
  • La Bible est à jour !
    Je ne sais combien de fois j'ai entendu dire que la Bible a été écrite par des hommes de l'époque pour répondre aux questions de l'époque, de ce fait, elle n'est plus adaptée au monde d'aujourd'hui. C'est une erreur déjà de penser que la Bible vient des...
  • Reviens à Lui Jeunesse
    Oh Jeunesse, qu'as-tu fais du don de Dieu dans ta vie? Tu t'es trompé lorsque tu as pensé que tu étais maitre de ta vie Il t'a créé pour son ouvrage. Que cherches-tu? N'entends-tu pas qu'il t'appelle? Les plaisirs tu les as connus et maintenant tu sais...
  • Où est la place de Dieu dans ta vie?
    A cette question, tout bon chrétien répondra: il vit en moi, dans mon cœur... mais poussons quelque peu cette réflexion. Il est dit dans Jean 1:1 , Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la PAROLE ETAIT DIEU. Maintenant que...
17 août 2013 6 17 /08 /août /2013 11:29

Lorsque l’Eternel envoya Samuel chez Isaï pour oindre le futur Roi d’Israël, il vit Eliab, un des fils d’Isaï, qui lui semblait avoir la carrure d’un Roi. Mais « l'Éternel dit à Samuel : Ne prends point garde à son apparence et à la hauteur de sa taille, car je l'ai rejeté. L'Éternel ne considère pas ce que l'homme considère ; l'homme regarde à ce qui frappe les yeux, mais l'Éternel regarde au cœur. » 1 Samuel 16 :7. 

 

Une autre version dira : « … moi je vois jusqu’au fond du cœur ».

 

« Dieu regarde au cœur », j’ai souvent entendu répéter cette phrase pour se justifier d’une mauvaise action. Une façon dire : « J’ai fait ça, mais Dieu sait que je ne suis pas si mauvais que ça, il comprendra. »

 

Pourtant, c'est dans le cœur que se trouve ton vrai visage. C'est dans le cœur que se trouvent les vrais sentiments que tu essayes de cacher aux hommes. C'est dans le cœur que se manifeste ta véritable personnalité.

 

Lorsque tu dis que "Dieu regarde à mon cœur"  sache qu'il voit ce que tu es réellement. En effet, les hommes ne voient que les apparences que tu laisses transparaitre, mais Dieu lui, connait la vérité sur toi. Il connait tes motivations profondes et tes désirs secrets.

 

Il est inconcevable d'utiliser ce passage de la Parole de Dieu pour justifier tes moments de faiblesse et d'infidélité à Dieu.

 

Oui dans ton cœur, Dieu voit la lutte entre la chair et l'Esprit mais il voit aussi quand tu laisses place à la chair. Il voit qu'il a mis sa Parole en toi mais que toi, tu  préfères choisir une autre option.

 

La Bible dit qu’Aucune tentation ne vous est survenue qui n'ait été humaine, et Dieu, qui est fidèle, ne permettra pas que vous soyez tentés au delà de vos forces; mais avec la tentation il préparera aussi le moyen d'en sortir, afin que vous puissiez la supporter. 1 Corinthiens 10 :13.

 

L’exemple de Judas est concrètement la manifestation de ce que Dieu voit réellement dans le cœur. Lorsqu’il est venu donner un baiser à Jésus, celui-ci ne s'est pas laissé tromper par cette salutation qui pouvait sembler fraternelle car il savait quel sentiment animait vraiment son cœur. 

 

A contrario, lorsque l’aveugle mendiant su que Jésus passait non loin de lui,  il se mit à crier. Les gens ont voulu le chasser le prenant pour un fou mais Jésus savait de quelle foi il était rempli. Il a vu son cœur.

 

Le cœur est tortueux par-dessus tout, et il est méchant: Qui peut le connaître? Moi, l'Eternel, j'éprouve le cœur, je sonde les reins, Pour rendre à chacun selon ses voies, Selon le fruit de ses œuvres. Jérémie 17:9-10

 

Demande-toi ce que Dieu voit dans ton cœur.

Partager cet article

Publié par Sophie - dans Talitha Koumi
commenter cet article
15 août 2013 4 15 /08 /août /2013 11:32

Ne vous y trompez pas : les mauvaises compagnies corrompent les bonnes mœurs.

1 Corinthiens 15 :33

 

Ce constat est terrible. Des personnes que nous aimons et fréquentons peuvent être pour nous une occasion de chute.

 

 Une mauvaise compagnie  n’est pas celle d’un meurtrier ou d’un criminel, mais cela s’entend au sens spirituel du terme. Il s’agit là de toute personne qui ne nous emmène pas à chercher Dieu ou qui, même sans le faire consciemment, nous détourne des voies du Seigneur.

 

Cela est d’autant plus dangereux lorsqu’une telle compagnie se trouve au sein même de l’église. Nous nous trouvons aveuglés par les apparences de piété ou de vie consacrée.

 

Nous pouvons lire ce même passage de 1 Corinthiens 15 dans la version Français Courant qui dit: « Ne vous y trompez pas : Les mauvaises compagnies sont la ruine d’une bonne conduite. »

 

Qui parle de ruine, parle de destruction. Cela veut dire que notre vie peut être totalement détruite rien qu’à cause d’une mauvaise compagnie.

 

Cela nous pousse à reconsidérer le mot « amitié » et à nous poser les bonnes questions. Est-ce que la compagnie de tel  fait du bien à mon âme ? Est-ce que tel est un soutien spirituel pour moi ? Les conseils de tel sont-ils conformes à la parole de Dieu ? Tel est-il réellement consacré au Seigneur ?

 

L’influence d’une mauvaise compagnie est bien souvent prépondérante. Il est quasiment impossible de s’y extirper en restant à son contact. Lorsque nous sommes attachés à une personne, il y a une sorte de voile qui se pose et qui nous fait tout accepter, tout excuser et tout justifier. Bien souvent parce que notre conception du terme « mauvais » est erronée.

 

Vous savez, il est préférable de s’éloigner d’une mauvaise compagnie qui nous est chère que de se trouver des années durant à errer spirituellement…

Partager cet article

Publié par Sophie - dans Talitha Koumi
commenter cet article
12 août 2013 1 12 /08 /août /2013 21:47

orpailleurJe trouve extraordinaire le processus de transformation de l’or de l’orpailleur au bijoutier !

L’orpailleur est un chercheur d’or, il va fouiller et remuer les graviers pour tenter de trouver le précieux sésame. Des heures de fouille pour parfois ne recueillir que quelques grammes. Parmi tous les cailloux, l’or va être extrait, lavé et mis de coté. Cet or brut n’a pas encore là toute sa valeur, il va d’abord subir l’épreuve du feu pour être fondu et transformé en lingot. Enfin ce lingot va servir à la fabrication de bijoux.

 

Pour moi, ce processus de transformation est une très bonne représentation de notre vie avec Dieu.

Nous vivions notre vie dans le monde avec tous (les cailloux) et puis un jour Dieu (l’orpailleur) est venu nous chercher car nous avions de la valeur pour lui. Il nous a tirés de la boue dans laquelle nous nous trouvions et nous a lavés et justifiés par son sang. Puis il nous a retirés de ce monde (mis de coté).

C’est un peu comme ces paroles du chant Majesté : « ta grâce m’a trouvé tel que je suis, sans valeur mais pour toi perle de prix »!

Il nous façonne ensuite à son image en nous faisant passer par toute sorte d’épreuves (épreuve du feu) afin que nous soyons affermis (transformés en lingot) pour être plus que vainqueur et  gagner notre couronne de vie (bijou).

 

Nous, enfants rachetés de Dieu, sommes tous des témoignages vivants que Dieu nous a retirés de la boue. Quelle grâce nous a-t-il fait de le connaitre pour nous ramener à son admirable lumière. N’oublions jamais ce que Dieu a fait pour nous, soyons toujours reconnaissants de son amour. Comme l'or est un bien précieux aussi notre vie est précieuse, n'en faisons pas n'importe quoi.

 

Ma prière pour ceux qui n’ont pas encore connu cette grâce, est que là où vous vous trouviez, que vous puissiez vous laisser trouver et façonner par Dieu.

 

"Je t'exalte , ô Eternel, car tu m'as relevé, Tu n'as pas voulu que mes ennemis se réjouissent à mon sujet. Eternel, mon Dieu! J'ai crié à toi, et tu m'as guéri. Eternel! tu as fait remonter mon âme du séjour des morts, Tu m'as fait revivre loin de ceux qui descendent dans la fosse." Psaume 30:2-4

Partager cet article

Publié par Sophie - dans Talitha Koumi
commenter cet article
6 août 2013 2 06 /08 /août /2013 21:21

SpiritofCompromise.jpgLorsque Dieu a dit à Abram de quitter sa patrie, il est malgré tout parti avec Lot, son neveu. (Genèse 12)

 Je crois que souvent le compromis commence par « oui, mais… ». Dans ce cas, Abram a du se dire « Oui, mais j’emmène Lot avec moi » !

 

Nous savons très clairement ce que la Parole de Dieu nous demande. Mais dans notre raisonnement, nous essayons de négocier pour obtenir plus que ce qui est demandé afin de satisfaire ou combler nos propres désirs. Nous calculons nous-mêmes ce qui serait le mieux pour nous.

 

Je considère que faire un compromis, c’est en quelque sorte signer un pacte.  C’est un acte d’acceptation annexé à notre contrat avec Dieu !

 

Bien souvent nous faisons ce type d’alliance par sentiment, pour ne pas blesser tel ou tel,  mais nous devons être intransigeants et ne faire aucune concession car après tout, c’est à Dieu que nous aurons à rendre des comptes.

 

J’entends régulièrement dire à notre époque que : « dans les temps que l’on vit, suivre entièrement la Parole de Dieu c’est très compliqué ». Nous nous trompons car la Bible nous dit qu’il n’y a rien de nouveau sous le soleil. L’alcool, le sexe, les abus existaient déjà au temps de Sodome et Gomorrhe.

 

Les railleries par rapport au fait de croire  en Dieu, à Jésus ont toujours existé. Les pressions et les appels du monde est un combat permanent, nous ne sommes pas plus exposés que nos ancêtres.

 

Cessons de nous voiler la face et reconnaissons que les compromis c’est nous-mêmes qui CHOISISSONS de les faire.

Nous en avons déjà tous fait et il est certain qu’à ce moment, l’Esprit de Dieu en nous est dérangé. Prenons donc position pour cesser tout compromis.

 

J’aime cette parole de Job qui dit :

 

J'avais un pacte avec mes yeux, m'interdisant tout regard de désir sur une jeune fille. Sinon qu'aurais-je pu m'attendre à recevoir depuis le ciel, du Dieu très-grand qui est là-haut ? Job 31 :1-2 (Français Courant)

 

Préférons plutôt de faire ce type de pacte que de faire des compromis avec le monde.

Partager cet article

Publié par Sophie - dans Talitha Koumi
commenter cet article
5 août 2013 1 05 /08 /août /2013 21:19

slave-of-god.jpgJe vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable. Romains 12: 1

 

La sagesse de Dieu dépasse totalement notre entendement ! Alors que l’esclavage est revenu comme un crime contre l’Humanité, voilà que la Bible nous parle de nous offrir VOLONTAIREMENT et TOTALEMENT à Dieu !

 

L’esclave est définit comme une personne qui est sous la dépendance complète d'une autre personne. Selon ce que nous savons tous de l’esclavage, je crois que personne ne veut se retrouver dans une telle situation de soumission.

 

Cependant, que nous en soyons conscients ou pas, nous sommes malgré tout esclave en quelque part. En effet : Ne savez-vous pas qu'en vous livrant à quelqu'un comme esclaves pour lui obéir, vous êtes esclaves de celui à qui vous obéissez, soit du péché qui conduit à la mort, soit de l'obéissance qui conduit à la justice? Romains 6:16

 

L’esclave ne peut obéir qu’à un seul maitre. C’est pour cela que la Parole de Dieu nous dit que  Nul ne peut servir deux maîtres. Car, ou il haïra l'un, et aimera l'autre; ou il s'attachera à l'un, et méprisera l'autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Mamon. Matthieu 6 :24.

 

Être esclave de Dieu n’est pas un acte de pénitence, ni  une punition,  ni une injustice. C’est au contraire la libération du péché et de la mort.

 

Mais maintenant, étant affranchis du péché et devenus esclaves de Dieu, vous avez pour fruit la sainteté et pour fin la vie éternelle. Romains 6 :22.

 

Je n’ai jamais connu un esclave de Dieu, qui au détour de sa vie, a changé de maître, s’être réjoui de ne plus appartenir à Dieu. Il essayera toujours de revenir, malgré les oppositions, les tentations, les chutes, les appels de l’autre maître.


N’oublions jamais à qui nous appartenons. Le jour où nous avons choisi de servir Dieu, nous avons accepté d’être des instruments agréables entre ses mains. Ce n’est pas une chose péjorative.

Bien sûr lorsque nous fautons, Dieu nous reprend par sa Parole car «  Toute Écriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice, afin que l'homme de Dieu soit accompli et propre à toute bonne œuvre » 2 Timothée 3 :16.


La chose essentielle à retenir c’est qu’être esclave de Dieu c’est être libre du péché, mais être esclave du péché c’est vivre sans Dieu comme maître de notre vie.

Il nous appartient de choisir de qui vous voulons être l’esclave.


Ne livrez pas vos membres au péché, comme des instruments d'iniquité; mais donnez-vous vous-mêmes à Dieu, comme étant vivants de morts que vous étiez, et offrez à Dieu vos membres, comme des instruments de justice. Romains 6:13

Partager cet article

Publié par Sophie - dans Talitha Koumi
commenter cet article
3 avril 2013 3 03 /04 /avril /2013 10:00

SundaySchool.pngDès notre enfance, on nous apprend qu'il faut aller à l'école pour recevoir l'instruction et être éduqué, cultivé, civilisé. Nous suivons ainsi un cursus scolaire.


Plus tard, nous découvrons qu'il existe plusieurs écoles spécialisées correspondant à des domaines bien précis. Par exemple, l'école d'infirmière, l'école d'ingénieur, l'auto-école et j'en passe.

 

Ainsi, pour être formé, il existe des écoles adaptées. De même, pour être enseigné sur les lois du royaume de Dieu, il y a l'école de Christ !


Nous connaissons cette histoire de Jésus qui,  à 12 ans , enseignait dans le temple et lorsqu'il a commencé son ministère à 30 ans, il a enseigné comment nous devons marcher. Il nous a montré le chemin.

 

Jésus a donc transmis l'instruction  à ses disciples qui était  suivie de cette recommandation: Allez par tout le monde, et prêchez la bonne nouvelle à toute la création. (Marc 16:15)

 

Cette enseignement est arrivé jusqu'à nous aujourd'hui au travers des hommes et des femmes que Dieu a utilisés. C'est pour cela qu'il y a des églises.


Certaines personnes estiment qu'ils n'ont pas besoin de se rendre à l'église, qu'importe la raison. Ils se disent qu'ils prient et lisent la Bible à la maison. je dirai que ce sont des "autodidactes spirituels".


Selon le dictionnaire, l'autodidacte est celui  fait des études sans professeur. Cela est tout à fait honorable de se documenter et travailler seul et, pour certains, arriver à l 'excellence de façon autonome. 

 

Mais Dieu a établi et oint des serviteurs pour enseigner, ceux-ci ont reçu de Lui la révélation de la Parole afin de nous la transmettre.

 

De même, la Bible nous parle de lait (pour le bébé spirituel) et de nourriture solide (pour celui est arrivé à maturité), il y a donc des niveaux d'enseignements bibliques comme des niveaux d'études.

 

C'est pour cela que, si nous voulons pleinement recevoir l'enseignement spirituel, il est indispensable de se rendre à l'école de Christ, en acceptant de se laisser former par ceux qui ont reçu ce ministère.

 

En finalité, et comme j'aime entendre mon pasteur le dire, à l'école de Christ, on obtient son BAC (Bon pour Aller au Ciel !!)

Partager cet article

Publié par Sophie - dans Talitha Koumi
commenter cet article
28 mars 2013 4 28 /03 /mars /2013 11:29

trust-god-copie-2.jpgJ'ai participé à une cellule de prière durant laquelle un frère a rappelé la distinction essentielle qu'il faut faire entre "Croire Dieu" et "Croire en Dieu". Je pense que cela est la source de nombreuses divergences d'opinion.

 

"Croire Dieu" c'est croire à l'existence de Dieu. Je pense que tout le monde est unanime pour dire qu'il y a une puissance supérieure qui règne sur ce monde. Pour certains, c'est un phénomère inexpliqué sur lequel ils ne mettent pas de nom, pour d'autres il s'agit des dieux, pour d'autres encore, il s'agit de Dieu.

 

Les scientifiques ne décarcassent pour donner une explication rationnelle à tout ce qui peut se produire sur la terre, sous la terre, dans les mers et dans le ciel. De comprendre les événements, c'est une bonne chose en soi, mais il ne faudrait pas pour autant minimiser la grandeur de Dieu lorsqu'on trouve une explication à tel ou tel fait.

 

Si nous croyons que Dieu existe, il est nécessaire de creuser plus loin et ne pas en rester à cette simple connaissance en se posant les bonnes questions, telles que: Pourquoi Dieu m'a t-il créé? Qui est ce Dieu ? Que veut-il ?...

 

Ainsi, cela nous emmène à "Croire en Dieu". Croire en Dieu ne n'est pas seulement croire qu'il existe mais c'est croire en sa parole car " Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. Jean 1:1.

 

Se limiter à "Croire Dieu" c'est limiter l'action de Dieu dans sa vie car ce n'est pas laisser place à la parole et  aux promesses de Dieu pour sa vie.

 

Croire en Dieu c'est accepter que nous avons été créés par Lui et pour Lui, c'est accepter que notre vie et notre salut dépendent de Lui, c'est accepter de vivre pour Lui, ce qui implique une façon d'agir, de penser, de parler conforme à Sa Parole et à ses commandements. 

Croire en Dieu c'est se soumettre à Dieu car nous reconnaissons sa Toute-Puissance.

Partager cet article

Publié par Sophie - dans Talitha Koumi
commenter cet article
26 mars 2013 2 26 /03 /mars /2013 10:47

Bible-reading-2013_620.jpgJe ne sais combien de fois j'ai entendu dire que la Bible a été écrite par des hommes de l'époque pour répondre aux questions de l'époque, de ce fait, elle n'est plus adaptée au monde d'aujourd'hui.

 

C'est une erreur déjà de penser que la Bible vient des hommes car: TOUTE ECRITURE EST INSPIREE DE DIEU, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice, afin que l'homme de Dieu soit accompli et propre à toute bonne oeuvre. 2Timothée 3:16-17

 

L'homme, du fait qu'il ait réalisé qu'il avait en lui la capacité de créer et de faire évoluer certaines choses, s'est cru en mesure de dire que la Parole est en dehors de son temps à lui. Quelle hérésie !


N'oublions pas ceci: Ce qui a été, c'est ce qui sera, et ce qui s'est fait, c'est ce qui se fera, il n'y a rien de nouveau sous le soleil. S'il est une chose dont on dise : Vois ceci, c'est nouveau ! cette chose existait déjà dans les siècles qui nous ont précédés. Ecclésiaste 1:9-10.

 

Je pense plutôt que l'homme est conscient de la Parole de Dieu et il sait pertinemment qu'il ne vit pas conformément à ce qu'elle dit. A défaut de changer de vie et de se tourner vers Dieu, il préfère croire qu'il faudrait harmoniser la Bible avec sa propre façon de vivre. Ainsi, il ne serait plus "hors-la-loi".

 

Je vous rappelle ces paroles de Jésus:

"Car, je vous le dis en vérité, tant que le ciel et la terre ne passeront point, IL NE DISPARAITRA PAS DE LA LOI UN SEUL IOTA OU UN SEUL TRAIT DE LETTRE jusqu'à ce que tout soit arrivé. Matthieu 5:18

 

Et dans tous les cas, lorsque "Le ciel et la terre passeront, mes paroles ne passeront point." Matthieu 24:35

 

 Ainsi, ne nous y trompons pas, la Bible est à jour en 2013 et pour les années à venir, qu'importe les changements sociaux, moraux, culturels de ce monde. Ne nous laissons pas séduire.  

Partager cet article

Publié par Sophie - dans Talitha Koumi
commenter cet article
22 mars 2013 5 22 /03 /mars /2013 10:11
jesusyouth
Oh Jeunesse, qu'as-tu fais du don de Dieu dans ta vie?
Tu t'es trompé lorsque tu as pensé que tu étais maitre de ta vie
Il t'a créé pour son ouvrage.

Que cherches-tu?
N'entends-tu pas qu'il t'appelle?

Les plaisirs tu les as connus et maintenant tu sais qu'ils ne font pas ton bonheur
Oh combien grandes ont été tes joies, mais aujourd'hui , que te reste-t-il?

Tu cherches ta liberté, ton indépendance
Tu suis le mouvement mais en réalité tu marches à contre-courant
Mais tu persistes, tu résistes... Pourquoi?

Ne dis pas qu'il regarde à ton coeur car demande-toi ce qu'il y verra

Tu as assisté impuissant presque passivement à ce naufrage
Lentement mais indéniablement, l'obscurité a pénétré ta maison
Tu ne retrouves plus tes repères mais sa voix t'appelle

L'entends-tu? Il t'appelle
Sa voix résonne et tout ton être frissonne

Ecoute jeunesse, voici ce à quoi tu es voué:
Ta vigueur et ton zèle sont pour le Seigneur

"Je vous ai écrit, jeunes gens, parce que vous êtes forts, et que la parole de Dieu demeure en vous, et que vous avez vaincu le malin." (1 Jean 2:14)

Partager cet article

Publié par Sophie - dans Talitha Koumi
commenter cet article
15 janvier 2013 2 15 /01 /janvier /2013 23:36

god puzzle

A cette question, tout bon chrétien répondra: il vit en moi, dans mon cœur... mais poussons quelque peu cette réflexion. 

Il est dit dans Jean 1:1Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la PAROLE ETAIT DIEU. 

Maintenant que nous savons que la Parole est Dieu, étudions la Parabole du semeur (Marc 4:14-40)


"14 Le semeur sème la parole.15 Les uns sont le long du chemin, où la parole est semée; quand ils l'ont entendue, aussitôt Satan vient et enlève la parole qui a été semée en eux."

 

Entendre la Parole Dieu ne suffit pas à dire que la Parole, ou Dieu, demeure en nous. D'où l'importance de bien distinguer "entendre" et "écouter". Il est certain que si nous ne nous bornons qu'à ENTENDRE la Parole, Dieu ne peut régner dans nos vies car l'ennemi de nos âmes vient ôter la Parole semée. Il n'y a aucune assise pour une Parole entendue.

  "16 Les autres, pareillement, reçoivent la semence dans les endroits pierreux; quand ils entendent la parole, ils la reçoivent d'abord avec joie; 17 mais ils n'ont pas de racine en eux-mêmes, ils manquent de persistance, et, dès que survient une tribulation ou une persécution à cause de la parole, ils y trouvent une occasion de chute."

 

Deuxième cas de figure, la Parole est entendue et reçue... mais pour un temps seulement. Ce temps est celui durant lequel la porte de la résolution d'un problème semble s'ouvrir. Nous recevons Dieu dans nos vies avec joie et enthousiasme, mais malheureusement la porte reste encore fermée car ce n'était pas le temps de Dieu pour l'ouvrir. Alors nous ne  croyons plus à la Parole et Dieu n'a plus sa place dans nos cœurs.

  "18 D'autres reçoivent la semence parmi les épines; ce sont ceux qui entendent la parole,19 mais en qui les soucis du siècle, la séduction des richesses et l'invasion des autres convoitises, étouffent la parole, et la rendent infructueuse."

 

Dans cette configuration, nous recevons Dieu tout en restant liés à nos propres désirs charnels. Il y a comme un compromis qui s'instaure, mais nous savons que nous ne pouvons servir deux maitres à la fois. Dieu ne cohabite pas avec le péché, ainsi lorsque nous pensons qu'il est en nous, il n'y est plus. 

"20 D'autres reçoivent la semence dans la bonne terre; ce sont ceux qui entendent la parole, la reçoivent, et portent du fruit, trente, soixante, et cent pour un."

 

Dieu a véritablement sa place dans nos vies que lorsque nous recevons la Parole avec des cœurs disposés, que nous la mettions en pratique, que nous la gardions qu'importe les temps et les circonstances et que nous portions du fruit qu'importe les saisons. 

 

En résumé, être chrétien n'est pas le seul critère suffisant pour affirmer que Dieu vit en permanence dans nos vies. C'est notre attitude face à la Parole qui le détermine. 

Partager cet article

Publié par Sophie - dans Talitha Koumi
commenter cet article